Faites germer vos idées !

budget-participatif-1.jpg

Lannion implique toujours plus ses habitants à participer à son développement : nouvelle étape dans sa politique de démocratie participative, la Ville offre aux habitants de gérer eux-mêmes une partie du budget municipal. « Nous nous inspirons d’autres collectivités tout en nous référant à la charte des budgets participatifs. Les citoyens sont invités à prendre part à l’élaboration des projets de la commune et à la prise de décision », avance Yvon Briand, adjoint à la démocratie participative. « Et on y met les moyens : 120 000 € dès la première année, soit 6 € par habitant, c’est un investissement significatif. »

Comment ça fonctionne ?

Le principe du budget participatif est simple : les habitants proposent des projets d’aménagement pour la ville, ils votent pour ceux qu’ils préfèrent puis la Ville réalise ceux qui auront été retenus.

1 – Le dépôt des projets

Jusqu’à mi-mars, les Lannionnais sont invités à proposer leurs idées : un jardin partagé, un petit square dans un quartier, une amélioration de voirie, un aménagement à destination des enfants, des personnes âgées, des sans-abris… Toute personne de plus de 16 ans qui habite, travaille ou étudie à Lannion peut déposer un dossier sur cette plateforme numérique dédiée ou en mairie, où tout le monde peut visualiser les projets proposés.

2 – Le choix des projets

D’avril à fin mai, une commission de suivi vérifie la validité des dossiers, qui doivent concerner l’espace public lannionnais, relever des compétences de la Ville et être d’intérêt collectif et général ; les services de la Ville étudient leur faisabilité. En juin, les habitants sont alors appelés à voter pour leurs projets préférés, toujours sur la plateforme numérique.

3 – La mise en œuvre des projets

Les projets ayant recueilli le plus de voix sont mis en œuvre dès le second semestre 2021. La dépense ne doit pas être supérieure à 30 000 €, ce qui laisse la possibilité de réaliser au moins 4 projets, et elle doit être durable (c’est un budget d’investissement et non de fonctionnement).

« On espère construire des actions novatrices avec les citoyens, qui répondent à des valeurs de solidarité, d’écologie, d’éducation, etc. Cette première édition est une expérimentation : nous en ferons une évaluation et des ajustements pourront en découler. Mais c’est une action que nous souhaitons faire perdurer chaque année », prévoit Yvon Briand.

3 manières de s’impliquer

Avec le budget participatif, il existe trois manière de s’impliquer dans la construction de la ville :